Déroulement

Le voyage s'est déroulé du 7 au 25 septembre 2008, au départ de Paris.
Atterrissage à Edmonton (Canada), petit vol intérieur vers Whitehorse avant de rejoindre notre hôtel pour un repos bien mérité !

Le lendemain matin débutait en mini-van, la première des trois grandes parties du voyage :

Le 24, départ d'Edmonton vers Paris, via Montreal et fin de ce fabuleux voyage orchestré par l'agence de voyages Grands Espaces...

__________________________

Ce site est une sorte de carnet de voyage décrivant ma vision de ce superbe séjour dans les grands espaces...

 

L'Alaska, mais c'est loin non ?

Globe Prenez un globe et mettez vous en face de la France, vous savez ce petit pays à la forme si particulière !
Maintenant tournez le globe vers la gauche (ou la droite d'ailleurs). Vous voyez l'Alaska ? Non, bien sûr que non, vous n'avez pas  assez tourné !
Encore un peu... vous y êtes, un pays en forme de "poêle à frire" ?
Ben oui, c'est loin... et haut... Il ne doit pas faire bien chaud là-bas !

En fait, oui et non : en été il peut faire chaud, jusqu'à 30°C, mais l'hiver, les -30°C ne sont pas rares ! Le meilleur moment semble être l'automne, avec une quinzaine de degrés. En plus, les couleurs des arbres sont très belles ! Ce n'est donc pas un hasard si notre agence de voyage a choisi cette période.

Un peu de géographie...

L'Alaska (« continent » en Inuit) est l'Etat des Etats-Unis le plus étendu, avec une superficie totale de 1 717 854 km², soit trois fois celle de la France métropolitaine. Il est peuplé de 670 053 habitants (en 2006). Sa densité d'habitants est la plus faible du pays, avec 0,4 habitant par km². Comme l'Etat d'Hawaii, l'Alaska est séparé du bloc géographique principal formé par les Etats-Unis et se situe au nord-ouest du Canada. Bordé par l'océan Arctique au nord et la mer de Béring et l'océan Pacifique au sud, ce territoire est distinct de l'Asie par le détroit de Béring. On appelle ses habitants les Alaskiens et sa capitale est Juneau. Cette région, que l'on appelait au XIXe siècle l'« Amérique russe », tire son nom d'une longue presqu'île, au nord-ouest du continent américain, à environ 1 000 km au sud du détroit de Béring, et qui se lie, vers le sud, aux îles Aléoutiennes.
(source : Wikipédia)

... et d'histoire récente

L'Alaska fut un territoire russe d'Amérique, acheté par les États-Unis en 1867 pour la somme de 7,2 millions de dollars, somme raisonnable pour l'époque.
La région fut d'abord dénommée département de l'Alaska et placé sous la juridiction de l'armée jusqu'en 1877, du Trésor jusqu'en 1879 et de la Marine jusqu'en 1884. En cette fin du XIXe siècle, les chercheurs d'or tentèrent par milliers leur chance et y laissèrent parfois leur vie. Mais la fièvre de l'or retombe très vite. Les autres activités économiques sont données par la pêche et la conserverie. En 1884, l'Alaska fut organisé en tant que "District de l'Alaska". En 1890, l'Alaska compte environ 30 000 habitants, dont les ¾ sont d’origine indigène. Le 24 août 1912, où il devint le "Territoire de l'Alaska" . La seule voie de chemin de fer relie alors la côte à Fairbanks au centre du territoire, a été construite par l'État fédéral entre 1915 et 1923. Durant la seconde Guerre Mondiale, l'Alaska Highway (la route qui traverse l'Alaska) fut construit afin de desservir les bases militaires chargées de protéger le territoire contre la menace Japonaire. Ce territoire entra dans l'Union en tant que 49ème État le 3 janvier 1959. Durant la deuxième moitié du XXe siècle, l'Alaska devint une position stratégique dans la guerre froide qui opposait les États-Unis à l'Union soviétique. Vers 1975, la découverte de champs pétrolifères entraîna un afflux massif de travailleurs. Aujourd'hui, l'Alaska attire les touristes à la belle saison, venus admirer les ours et les fjords et pratiquer la pêche sportive (saumon et truite).
(source : Wikipédia)

Et le Canada alors ?

Le Canada, deuxième plus grand pays du monde par sa superficie après la Russie, occupe la majeure partie de l'Amérique du Nord. Il s'étend d'est en ouest de l'océan Atlantique à l'océan Pacifique et vers le nord jusqu'à l'océan Arctique. Le Canada partage deux frontières avec les États-Unis, au sud et au nord-ouest (Alaska).

Le Yukon

Le Yukon, l'un des trois territoires du nord canadien, est situé dans l'extrême nord-ouest du pays. Sa capitale est Whitehorse. Le territoire, un peu plus petit que la France, a approximativement la forme d'un triangle rectangle. Il est bordé par l'État américain d'Alaska à l'ouest, les Territoires du Nord-Ouest à l'est et la Colombie-Britannique au sud. Sa côte nord est baignée par la mer de Beaufort. Le point culminant du Canada, le mont Logan (5 959 m), se trouve au sud-ouest du territoire. La plus grande partie du territoire se trouve dans le bassin du fleuve Yukon, dont il tire son nom et sur les berges duquel se trouvent la plupart de ses villes. Sa population est de 31 530 habitants au 1er avril, 2008. La capitale, Whitehorse, est aussi la ville la plus grande avec 24 151 habitants en déc. 2006 ; la deuxième ville est Dawson City, qui fut la capitale jusqu'en 1952. Le territoire, d'une densité de population très faible (0,06 hab./km²), est riche en beautés naturelles, avec des lacs de fonte de neige et des montagnes à enneigement perpétuel. Quoique le climat soit arctique et subarctique avec des hivers extrêmement rigoureux, le court été autorise les légumes et les cultures résistantes au gel, ainsi qu'une profusion de fleurs, à fleurir et à donner des fruits.
(source : Wikipédia)

L'Alberta

L'Alberta est l'une des provinces du Canada. La capitale est Edmonton ; les autres grandes villes sont Calgary, Red Deer, Lethbridge, Fort McMurray, Grande Prairie, et Medicine Hat. De plus, les villes touristiques de Banff, Jasper, et Lac Louise sont situées dans les Montagnes Rocheuses de la province. En 2001, la population de la province était de 3 064 249 habitants et, en 2008 (1er avril), la population était de 3 512 368 habitants. Près de 81% de la population habite dans des zones urbaines et 19% habite à la campagne. La population est majoritairement anglophonone. 2,3% de la population (65 995 habitants) parle le français comme langue première et 205 000 peuvent parler le français. La population de langue française croît à un taux de 13,2%, plus rapidement que la majorité (10%). Plusieurs acadiens font maintenant partie de cette province. L'Alberta prend son nom de la Princesse Louise Caroline Alberta, la quatrième fille de la reine Victoria.
(source : Wikipédia)

Bon, et si on commençait la visite ?

Assez parlé ! Il est grand temps de commencer notre petite visite des grands espaces d'Alaska et du Canada :

©2008, Alain Le Berre - Les images publiées sur ce site ne sont pas libres de droits.
Résolution d'écran minimale conseillée : 1280 x 1024

CSS basé sur une conception de FullAhead.